Trésors de Lutine

Quelques trouvailles, tambouilles et autres émerveillements d'une petite lutine.

27 février 2009

Shikakai mon amour !

Ca doit faire un an que j'ai acheté mon premier paquet de Shikakai...

Cékoidonc? Le Shikakai est l'écorce réduite en poudre de l'Acacia concinna, qui pousse en Inde, et dont les femmes Indiennes, réputées mondialement pour leurs fabuleuses chevelures, utilisent pour entretenir et soigner leurs précieux atours.

Pour une information détaillée sur les merveilles trouvées parmi les plantes ayurvédiques pour avoir des cheveux aussi beaux que les Indiennes, je vous conseille d'aller visiter cette page.

Découvert grâce à l'article très drôle de Holly, recroisé chez Réo et Femme Nature, j'ai voulu en ai faire un shampoing liquide, sans potasse ni tensio-actifs, uniquement avec des poudres ayurvédiques... Je me suis à la base inspirée des recettes d'Azanel et de Brindille (oui ! je vous dit c'était il y a très très longtemps ! ;D ) que j'ai retravaillées de recette en recette depuis un an jusqu'à parvenir à ceci...

Pour un flacon de 250 mL.

178 g d'eau
0,7 g de gomme xanthane
36 g de Shikakai en poudre
18 g d'Aritha en poudre ( = poudre de noix de lavage)
7 g de Brahmi en poudre (aussi connu sous le nom de... Centella asiatica !)
3,5 g de Neem en poudre
1,8 g d'huile d'avocat
1,8 g d'huile d'argan
3,5 g de miel liquide
0,6 g d'extrait de pépin de pamplemousse
0,6 g de Geoguard 221

Mode opératoire
Faire chauffer l'eau au bain-marie, puis quand elle est un peu chaude (je dirais autour de 40 - 50°C), la verser dans un large saladier et y verser la gomme xanthane ; touiller énergétiquement, puis laisser reposer (je suis persuadée que la formation d'un gel a besoin de quelques minutes pour prendre, le temps que chaque grain "se mouille" bien).

Pendant ce temps peser vos poudres. Attention ! Ces poudres sont très fines, donc très pulvérulentes et font tousser/éternuer... Donc pour éviter d'éternuer dans la soupe, vous pouvez utiliser un masque, travailler sous la hotte ou en face de la fenêtre ouverte, mais faites attention...

Une fois que vos poudres sont pesées, retouiller votre gel, qui doit être lisse et léger, bien beau, et tiède. Ajoutez les huiles, le miel, les conservateurs et touillez jusqu'à obtenir un liquide homogène.

Ma super-technique pour réaliser la texture "parfaite" (attention ça décoiffe ! c'est de la haute technicité !) : de la main droite (je suis droitère) je manie le fouet au centre du saladier. Puis de ma main gauche je mets régulièrement une cuillerée à soupe de poudres sur la périphérie de mon saladier. Ca ressemble à la technique "de la fontaine" que ma Môman m'a enseignée quand elle m'a appris à faire de la pâtisserie... Le but est d'intégrer la poudre très progressivement, formant le moins de grumeaux possible.

Je verse en flacon à l'aide d'un entonnoir et d'une louche.

Trucs et commentaires
Je voudrais attirer votre attention sur le point le plus sensible de ce shampoing : la conservation et le risque élevé de contamination. Donc je ne peux que vous conseiller de bien bien soigner la désinfection de votre matériel et de vos contenants, ne surtout pas oublier le conservateur, et trouver des flacons de taille adaptée de manière à les remplir jusqu'en haut... Cette recette doit plaire aux moisissures aérobie, car quand il y a une certaine proportion d'air dans le flacon à l'embouteillage, il moisit en une semaine chrono... Alors qu'une bouteille de la même "batch" qui est remplie jusqu'à 1 cm du bord tient facilement plusieurs mois (même lorsqu'elle se vide progressivement... se remplissant d'air par conséquent...) curieux, non?

L'autre danger de conservation est le risque de fermentation... aucune erreur de diagnostic possible : ça se reconnaît à l'odeur ! Pour autant que j'aie essayé, ça lave quand même, ça n'abime pas les cheveux, ça ne pose pas de problème particulier... autre que l'odeur désagréable...

Parlons de l'odeur justement... le Shikakai ("sain") a une odeur très forte, qui m'évoque la terre mouillée, mais plus épicée, plus corsée... J'aime bien l'odeur en fait ! Mais progressivement (et notamment par rapport à la version du Swap Soleil de l'an dernier) j'ai mis moins de Shikakai, ajouté de l'Aritha (à l'odeur plus neutre), dilué davantage... ce qui fait que ma version actuelle ne sent quasi-rien...

Donc j'obtiens une pâte liquide, marron, qui sent légèrement le Shikakai. Cela vous semblera évident en lisant la recette, il y a de la poudre dedans ! ;) Donc il faut bien soigner le rinçage, pour éliminer les derniers petits grains. Personnellement je "masse" mon cuir chevelu avec le jet d'eau de la pomme de douche à quelques centimètre, en frottant avec l'autre main, pour soulever la masse de cheveux et dégager les petits grains. Je trouve cette recette (plus liquide et diluée que des versions précédentes) assez facile à rincer... Je retrouve certes quatre ou cinq grains sur ma brosse après m'être lavé les cheveux, mais c'est tout...

Venons-en aux vertus de ce shampoing dont la maîtrise m'a pris près d'un an... Car oui ! Si j'ai intitulé ce post "Shikakai mon amour" c'est qu'il y a une raison ! Si j'ai peaufiné cette recette pendant un an, c'est que ça en valait la peine !

Tout d'abord, le Shikakai nettoie tout en douceur le cuir chevelu (tellement doucement que je l'aide avec l'Aritha, sinon il ne parviendrait pas à nettoyer les cheveux gras). D'après des témoignages de personnes ayant des cheveux "normaux à gras" le cuir chevelu regresse moins vite après, permettant d'espacer les shampoings.

Mais surtout le Shikakai est un véritable soin des cheveux ! Il leur donne légèreté et volume. Pour les cheveux courts, il fait un effet brushing naturel, apportant un joli gonflant. Il protège les cheveux fins de l'électricité statique. Pour mes cheveux longs et bouclés, il limite l'effet "Jackson Five" : les boucles sont bien dessinées, mais ont un joli tombé plutôt que de gonfler. Sincèrement, c'est génial, et ça peut être adapté à beaucoup de monde aux cheveux très différents...

Enfin (merci pour le rappel Miliebio ! ;D ) cette formule aide à fortifier et assainir le cuir chevelu, ce qui ralentirait la chute de cheveux et les cheveux blancs...

La seule contre-indication qui m'ait été rapportée est pour les personnes qui ont beaucoup beaucoup de cheveux blancs. A la longue, le Shikakai pourrait faire les faire jaunir. Cela ne semble pas être le cas quand on alterne un shampoing au Shikakai et un shampoing plus classique.

Enfin, vous pouvez faire varier la quantité d'huile. Cette recette est calibrée pour les cheveux normaux. Si vous avez les cheveux très gras vous pouvez réduire (ou supprimer? je ne sais pas... pas de cobaye à portée ! ;D ) la quantité d'huile. Pour mes cheveux secs, je peux jusqu'à quadrupler la quantité indiquée sans problème... Mais j'ai arrêté de le faire, car avec plus d'huile, j'avais les cheveux naturellement "parfaits" et j'ai donc arrêté de nourrir mes longueurs... résultat, mes pointes se sont abimées beaucoup plus vite... Je reviens donc à ce shampoing "pour tout le monde" et j'applique une noisette de monoï en soin après-shampoing sur les longueurs et les pointes, une fois par semaine.

Posté par profiteresse à 14:51 - Soins des Cheveux - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    cobaye

    ben je veux bien essayer ça tiens... Faut voir si ça marche avec mes 4 tifs qui grassouillent 12h après le shampooing... par contre j'ai pas de centella ni de neem en poudre... faut que j'adapte.
    bizzz et a bientôt

    Posté par ludisia, 27 février 2009 à 16:26
  • Coucou Ludisia !
    Le Brahmi et le Neem sont des ajouts "facultatifs" on va dire... je pense que c'est excellent pour les cheveux, mais ça n'est pas essentiel dans le shampoing... Si tu veux je t'en apporte un peu quand on se voit, comme ça tu testes si ça te convient...

    Posté par profiteresse, 27 février 2009 à 18:34
  • Salut Profy! Je suis fan de cet article, l'Inde n'est pas tres loin de moi mais pourtant je sens que je vais lutter pour mettre la main sur tes plantes ayurvediques! C'est mon 1e commentaire, mais sois sure que je suis deja passee et que je repasserai! Bises.

    Posté par Tam, 04 mars 2009 à 06:04
  • Coucou Profiteresse! Moi j'ai entendu parler aussi de ces vertus anti-chute des cheveux...

    Posté par Miliebio, 04 mars 2009 à 14:07
  • Bonjour bonjour!
    Bon je saute sur l'occasion parce que figures toi que je viens de m'en refaire de ce fameux shampoing au shikakei! ça faisait un moment et puis à la demande de ma mère qui ne peut plus s'en passer, je suis retournée aux fourneaux. Bref, je recommençais tout juste à m'habituer au shampoing bio classique et je me rend compte que le shikakei est irremplaçable. Rien à voir ! le resultat est toujours bluffant dès la première utilisation: du volume, des cheveux doux et qui restent propre bien plus longtemps.
    C'est toujours un plaisir de te lire Profiteresse! a bientot

    Posté par Brindille, 06 mars 2009 à 12:11
  • Coucou Tam ! et merci du compliment ! Avec un peu de chance, si tu croises une épicerie indienne... la plupart de ces poudres se trouvent (en France tout au moins) sous la marque Hesh. Je te souhaite bonne trouvaille !

    Merci Miliebio, j'ai ajouté ce point important dans le corps du texte.

    Brindiiiiiiiille ! Ca alors, qu'est-ce que ça me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles ! J'espère que tu vas bien, je te fais d'énooormes bisous !

    Posté par profiteresse, 07 mars 2009 à 15:40
  • ça y est je l'ai enfin mon shikakai !!!! toujours pas ni neem ni aritha ni brahmi, mais je vais me tester un ptit shampooing solide maison merci merci pour cette découverte de la poudre magique !!!

    Posté par Mounett, 16 avril 2009 à 14:55
  • Merci de m'avoir fait découvrir ce merveilleux produit! Enfin je peux me lever le matin sans me dire tous les jours "il faut encore me laver les cheveux..." C'est un bonheur!!!
    Sans huile, pour des cheveux très gras comme les miens, ça va très bien.
    J'ai rajouté un peu de mousse de babassu dans ma recette pour faciliter le rincage mais je vais essayer sans, ça ne change peut-être pas grand-chose au final.
    En tout cas, premier commentaire par chez toi mais certainement pas le dernier! Pleins de recettes me font de l'oeil

    Posté par Ptitepuce21, 13 mai 2009 à 12:57

Poster un commentaire